Articles tagués channeling

LE LÂCHER PRISE


Une des clés pour changer d’état de conscience est de lâcher prise. Pour pouvoir connecter avec des informations inscrites dans votre corps, vos mémoires cellulaires, il est nécessaire de retourner à l’intérieur de vous-même, et de ne plus inscrire l’ensemble de ce que vous percevez dans des référentiels qui vous sont actuels et qui, par définition, seraient figés dans votre antériorité. Pour retrouver d’anciennes mémoires, comprendre des choses que vous avez oublié, il est très important de vous ouvrir à de nouvelles expériences, de nouvelles perceptions sans les rattacher à quelque chose que vous connaissez déjà. Le moyen à mettre en œuvre est de lâcher prise sur tout, principalement au niveau de votre mental. Vous achoppez souvent sur de vieilles habitudes du mental qui veut comprendre, expliquer, garder, se retrouver, se rattacher, tant il a peur.
Le texte suivant vous permet de faire un travail sur le lâcher prise pour vous faire expérimenter ce nouvel état d’être. Il vous permet de regarder quel est l’ensemble de vos croyances  par rapport au mécanisme du lâcher prise, et de vous les faire lâcher, et peut-être même abandonner cette ultime croyance qui est de vouloir lâcher prise. Le plan vibratoire auquel il introduit vous permet de décrocher.
Toutes les questions qui montent à votre mental, même les plus simples, sont les bonnes. Ne vous limitez pas dans la perception de vos questions, même si elles vous semblent simples.
Le meilleur moyen de lâcher prise est de vivre l’expérience au niveau de votre ressenti, d’observer ce qui se passe dans votre corps. Placez-vous dans le vécu de l’expérience à l’instant présent. Laissez vivre le mécanisme. Lâchez, expérimentez.

 

Le lâcher prise

 

L’expérience que vous allez accomplir en ce temps, en ce lieu et en cette heure, est la reconnaissance de l’instant présent. Lorsque vous expérimentez ce que vous nommez énergie du lâcher-prise, vous vous donnez simplement la possibilité d’expérimenter l’espace dans lequel vous vous situez à l’instant présent. L’instant présent vous donne la possibilité de vous connecter avec des énergies que vous n’avez jamais abordées, puisqu’à chaque seconde, chaque expérience est nouvelle, chaque paramètre est différent, chaque acte de création que vous posez est différent.

Le mécanisme dit de lâcher prise est en quelque sorte la façon pour vous de symboliser un état dans lequel vous ne posez aucune volonté, votre volonté personnelle, la volonté de votre personnalité, qui vous fait vous projeter à l’extérieur, soit dans un futur proche, soit dans une projection émotionnelle, soit dans une référence au passé.

L’énergie du lâcher prise est quelque chose de fondamental pour votre époque. Vous entrez dans une manifestation de votre planète au travers de laquelle l’ensemble des structures vous entourant et vous composant se modifie rapidement. Les paramètres créés par cette modification de votre environnement créent un profond état de tension, notamment sur le plan cellulaire dans la manifestation de votre corps physique. Votre corps cellulaire est inscrit dans un certain nombre d’habitudes, d’archétypes, de schémas éducatifs, sociaux, de fonctionnement créant une distorsion, une tension, entre les différentes vibrations qui viennent à vous et les manifestations à l’instant présent de votre propre corps. Si vous ne portez pas attention à cet échange, à la manifestation de cette tension, vous pouvez atteindre rapidement des seuils de rupture apportant soit maladie, soit crise de conscience, soit des états dépressifs. Il est vrai qu’à travers ces déséquilibres, vous créez ainsi, vous posez des actes de création qui vous permettent d’intégrer plus rapidement cette nouvelle expérience.

Notre propos, en ce temps et en ce lieu, est de créer la matérialisation de nouveaux paramètres qui vous permettront de ne plus créer de situations de crise pour manifester une nouvelle évolution. Vous pouvez faire l’économie de la crise. C’est-à-dire que vous avez la possibilité de créer un mécanisme de transition plus en douceur, plus harmonieux, plus en adéquation avec la force d’amour que vous portez en vous.

Cela est important, car simplement sur ce point, vous abandonnez une vieille croyance millénaire qui est de croire que vous ne pouvez vous transformer que dans la souffrance et dans la crise. Cela est une croyance que vous pouvez abandonner puisqu’à bien des reprises, vous avez déjà fait cette expérience. Elle est totalement intégrée en vous, et vous pouvez l’abandonner maintenant pour expérimenter autre chose. Tout dépend évidemment de la décision que vous prenez : prenez-vous la décision de vous transformer dans la souffrance, ou prenez-vous la décision de vous transformer progressivement par l’introduction, à chaque instant, à chaque instant présent, de nouvelles énergies et de nouvelles expériences.

Alors, je vous propose d’expérimenter certains états d’être, d’expérimenter certaines fréquences induites par vos croyances qui vous limitent dans la perception que vous avez de vivre l’instant présent. Vous  allez poser un acte de changement vous permettant de regarder de quelle façon vous contractez vos énergies vous empêchant ainsi de vivre l’instant présent et d’être dans ce que vous nommez le lâcher prise.

Le lâcher prise est une énergie essentielle puisqu’elle vous permet de recevoir à la seconde, seconde après seconde, toutes les énergies de l’Univers, et ainsi d’être ce que vous êtes depuis toute éternité, c’est-à-dire l’outil de synthèse, l’outil de condensation de l’ensemble de ces paramètres universels. L’expérience que vous accomplissez sur cette planète est de tout premier ordre, d’une très grande richesse pour l’ensemble de l’Univers, puisque vous représentez la symbiose, la synthèse d’une infinité de paramètres se concentrant, créant une cohérence, et expérimentant un seul plan, le plan matière. Cette expérimentation de la matière, dans la multiplicité des paramètres réunis, vous permet d’intégrer ce que vous nommez mystère de la vie, ce que nous nommons développement de la conscience Une au travers des richesses interstellaires.

Alors si vous le voulez bien, je vous propose de vous en remettre à vous-même. Vous pouvez observer, dans un tout premier temps, de quelle façon vous êtes placé à l’instant présent dans votre mental. Vous recevez les mots que vous lisez au travers de votre mental, et votre mental tente, de comprendre ces mots.

Je vais vous demander, dans un premier temps, de détendre votre mental. La détente de votre mental s’opère lorsque vous ne posez plus l’intention de comprendre. Si vous posez simplement l’ouverture, l’accueil à une énergie que vous recevez sans attendre de comprendre, vous permettez à votre mental d’entrer dans une autre fréquence, une autre résonance dans laquelle l’information s’inscrit sans essayer de référer à d’autres choses.

Donc je vous propose, dans un tout premier temps, de simplement demander à votre mental de se détendre. Vous sentez tout doucement votre cerveau, votre tête se détendre, comme si la paix se posait à l’intérieur de vous tout doucement, et une autre vibration, une autre fréquence s’installer dans votre tête. Vous ne stressez pas, vous relâchez simplement. Vous vous placez dans l’expérimentation de cette nouvelle énergie et vous observez.

Vous vous placez au niveau du ressenti physique, physiologique, vibratoire de cette expérience, et vous vous détendez. Vous pouvez d’ores et déjà constater dans une certaine mesure, la différence qui existe au niveau de la fréquence vibratoire  de votre tête depuis quelques instants. Cela est une première approche de ce que vous nommez lâcher-prise.

Maintenant, je vais vous demander d’observer de quelle façon vous êtes placé à l’intérieur de vous. Etant focalisé dans votre mental, vous oubliez la plupart du temps, pour beaucoup d’entre vous, d’être dans votre corps. Je vous demande simplement, simultanément d’être présent dans la détente de votre mental et d’être présent dans votre corps, et de prendre conscience que vous êtes dans votre corps.Vous continuez à lire ces mots, et vous sentez également la différence de résonance qui s’opère par ces mots l’intérieur de votre corps, car maintenant vous êtes en vous-même et vous recevez. Vous recevez parce qu’étant en vous-même, vous êtes placé à l’instant présent.

Une des clés de l’instant présent, du lâcher prise, est de vous placer dans l’observation de chaque instant. C’est ce que vous faites présentement, et cela est juste pour vous d’expérimenter cet état d’être. Laissez-vous simplement aller dans cette perception sans tenter de la rattacher à un quelconque exercice, une quelconque méthode, une quelconque croyance. Simplement être dans votre corps sans rien attendre.

Attendre le lâcher prise, évidemment n’est pas lâcher prise. Vous êtes simplement placé à l’intérieur de vous-même, et vous observez, vous percevez. Il est certain qu’il est parfois difficile pour vous de vous placer dans l’observation car depuis longtemps vous avez été habitué à vous conformer à certains modèles relationnels ou à certains modèles de perception. Dès votre enfance vous vous êtes conformé à des modes relationnels qui vous ont été inculqués induisant une perception pré-définie  du monde qui vous entoure. En faisant cela, vous avez créé un schéma relationnel avec l’environnement, qui génère un prisme déformant entre la réception des énergies qui viennent à vous et vous-même. En d’autres termes, vous ne vivez pas votre vie, vous ne vous vivez pas vous-même, vous vous vivez au travers un prisme, une construction mentale, élaboration qui ne tient aucun compte de l’expérience de l’instant présent. Je sais oh combien cela bouscule l’ensemble de vos croyances dans lesquelles vous vous estimez être un individu libre, autonome et responsable. Cela est bien évidemment votre aspiration profonde, mais vous ne pouvez être libre tant que vous vous conformez à un modèle extérieur à vous-même. Ce que je vous propose, dans ce texte, est de retrouver votre autonomie.

L’autonomie est celle de l’être qui choisit de vivre l’instant présent. Dans l’instant présent, vous lisez ces lignes, vous ressentez la vibration que ces idées provoquent, vous ressentez combien la résonance de ces mots change certaines perceptions de votre corps, combien certains conflits peuvent s’installer dans votre mental entre des modes de fonctionnement antérieurement établis et de nouvelles données que je vous propose présentement.

Vous vous placez dans la simple observation de la manifestation de ces énergies et vous êtes à l’instant présent. Mon propos n’est pas d’essayer de vous convaincre en quoi que ce soit. Mon propos est simplement de vous montrer comment l’ensemble des énergies résonnent dans votre corps, car votre corps sait. Il est le sage inscrit dans l’univers depuis toute éternité. Il est le penseur.

Pour vous placer dans le ressenti de l’instant présent, je vous propose d’expérimenter de quelle façon vous fonctionnez sur le plan émotionnel. Depuis longtemps, vous avez appris à vous conformer à un certain modèle émotionnel, induit par votre environnement culturel, mental et sociétal, vous permettant de régir la circulation des émotions qui vous habitent. La perception que vous avez des émotions dans votre civilisation est erronée actuellement. L’émotion dans votre civilisation est perçue comme un élément perturbateur, comme un élément créant des distorsions relationnelles entre individus. L’émission émotionnelle n’est pas perçue dans votre société pour ce qu’elle est, c’est-à-dire manifestation de votre être intérieur, expression de la lumière et de la vibration de votre être.

Il est important aujourd’hui, dans votre monde et sur votre planète, de vous placer dans une nouvelle perception de ce que vous êtes, dans de nouveaux modes opérationnels de votre force de créativité. Car longtemps vous n’avez pas tenu compte des signaux, des messages qui sont présents en vous. En n’en tenant pas compte, vous avez ainsi créé des distorsions par rapport à votre propre itinéraire de vie, créant une grande tension émotionnelle, cellulaire à l’intérieur de votre corps. La sensation que vous avez parfois de ne pas comprendre, de ne pas y arriver, de ne pas être heureux, est liée à ce mécanisme. Il vous est demandé aujourd’hui – votre âme vous demande – de vous abandonner. L’abandon n’est pas la perte de votre liberté, l’abandon est la conquête de votre liberté. A partir du moment où vous vous abandonnez, vous laissez venir à vous ce qui vous est nécessaire, mais surtout, vous recevez en vous ce qui est l’émanation de vous-même, ce qui est l’émanation de votre plus profonde énergie, de votre plus profonde identité. En un mot, vous construisez votre quotidien en fonction de vous-même et de vos propres besoins. Chaque fois que vous vous placez dans une idéation de vous-même, vous créez une distorsion. Votre mental, dans l’éducation qui est le sien, en ce temps, en ce lieu et en cette heure, compte tenu des modales éducatifs qui lui ont été inculqués, est incapable de recevoir l’instant présent. Ce mental est également incapable d’avoir une idéation conforme à l’énergie que vous portez au plus profond de vous-même. Ce mental mentalisant crée en fait une coupure entre vous et votre âme.

La méthode utilisée pour reconnecter votre présence, votre corps physique et votre âme, consiste simplement à vous abandonner à l’instant présent. Cela ne signifie pas ne pas être dans l’action, mais cela signifie poser l’action à l’instant présent sans avoir prévu de le faire, sans avoir créé une idée de ce que vous alliez faire, simplement en mettant en oeuvre les énergies qui sont présentes au moment où elles sont présentes. En faisant cela, vous annulez toute distorsion entre les énergies qui viennent à vous et la manifestation que vous créez, la manifestation que vous en faites. Cela est le véritable lâcher prise, car au travers de cela, vous permettez à toutes les informations de venir à votre rencontre, vous permettez à votre corps cellulaire, à votre corps physique et à votre âme de faire le tri entre toutes ces informations, et vous permettez à votre être vibratoire de construire la décision de l’instant présent vous permettant de poser l’action, vous permettant de poser la méditation active.

Si vous inscrivez ce mode opérationnel en vous, vous aurez l’infinie surprise de constater que tous les événements deviennent harmonieux, que des situations que vous pensiez devoir être conflictuelles ou difficiles se résolvent naturellement, sans que l’intervention de votre volonté soit nécessaire, sans même que vous ayez à mettre une importante énergie pour que ces actes se manifestent. En faisant cela vous créez un petit « miracle » à chacun de vos pas, car vous êtes un être miraculeux, capable de créer l’Univers, de créer la vie, à chaque instant, à chaque pas.

 

 

 

 

, , , , , , , , , ,

2 Commentaires

LA PIERRE DU MOIS D’OCTOBRE 2014 : LE JASPE IMPERIAL


LE JASPE IMPERIAL

Le mois de Septembre, grâce à l’Hématite Brute et à votre énorme travail de maturation de ces derniers mois, a été celui d’un nouveau démarrage. Vous avez trouvé un nouvel allant, de nouvelles motivations, et entré dans votre rythme de croisière. La rentrée est passée. Votre nouveau positionnement trouve ses marques, et vous retrouvez cette « présence » dans le quotidien qui vous permet de faire avancer les choses sans trop vous poser de questions. Vous êtes maintenant en pleine activité. Vous pouvez maintenant vous positionner de deux façons :

JASPE IMPERIAL forme libre, photo Serge Briez®capmediations

JASPE IMPERIAL forme libre, photo Serge Briez®capmediations

  • l’une est plus sécurisante et consiste à retourner dans une routine rassurante, sans trop vous poser de questions. Le problème est que vos structures de base ont fondamentalement changé en douze mois, et que ce type de positionnement a toutes les chances de créer un certain nombre de décalages entre vous, ce que vous croyez être les choses, et leur réalité.

    JASPE IMPERIAL galet, photo Serge Briez®capmediations

    JASPE IMPERIAL galet, photo Serge Briez®capmediations

  • l’autre consiste à entrer dans une autre perspective de vie et de découvrir, à travers ce regard les apports nouveaux et les compréhensions qui en découlent pour explorer de nouveaux champs de conscience et découvrir l’extraordinaire apport que constitue votre « nouveau monde ».

    JASPE IMPERIAL boule, photo Serge Briez®capmediations

    JASPE IMPERIAL boule, photo Serge Briez®capmediations

La difficulté, dans tout changement de paradigme est de localiser les nouvelles liaisons avec la Matière, ou, en d’autres termes, comment votre positionnement influe différemment sur votre champ de réalité quotidien et comment être le plus fluide possible dans ces nouveaux fonctionnements. Plus vite vous comprenez, et plus rapidement s’installe la fluidité et la prospérité. N’oubliez pas d’autre part que ce changement de conscience doit avoir pour conséquence une meilleure gestion de la matière, donc doit entrainer plus de prospérité, une plus grande facilité de réalisation et une plus riche créativité. Si certaines choses grincent encore, c’est que certains de vos positionnements dans la matière ne sont pas encore complètement placés et intégrés.

Le Jaspe Impérial répond à cette nécessité. De la famille des Jaspes, sur le plan énergétique, il est relié à la planète et vous apporte son énergie pour travailler plus facilement dans le concret, et surtout sans avoir à « forcer » les choses.

JASPE IMPERIAL detail forme libre, photo Serge Briez®capmediations

JASPE IMPERIAL detail forme libre, photo Serge Briez®capmediations

Par ailleurs, il est le prolongement énergétique naturel de l’Hématite Brute. L’Hématite vous a aidé à poser les structures. Le Jaspe Impérial vous permet d’affiner la perception que vous en avez et vous aide à vous placer intérieurement pour trouver la « ligne de moindre résistance ». En d’autres termes, en travaillant avec le Jaspe Impérial, vous allez sentir intérieurement les micro-ajustements de positionnement ou de point de vue que vous pouvez faire et qui libèrent le flux de la matérialisation des choses.

Le grand intérêt du Jaspe Impérial est qu’il vous permet de poser de nouveaux automates de placement intérieur. Lorsque vous l’avez en main, vous sentez intérieurement si vous êtes bien placé par rapport aux choses ou moins bien. Automatiquement votre corps s’ajuste et le flux des choses s’amplifie en douceur. A force de micro-ajustements, votre corps cellulaire enregistre la « bonne » position (celle qui correspond à vos nouveaux codes intérieurs). Au final, vous n’avez plus à poser l’attention dans cette direction et les choses se font « toutes seules ».

Conseils d’utilisation :

Munissez-vous d’un Galet de Jaspe Impérial poli de 200/300 gr ou d’une forme libre de 600/700 gr. Prenez votre pierre en main le plus souvent possible dans la journée, sans vous poser de questions, simplement pour en recevoir l’énergie. Vous pouvez aussi l’avoir en main lors d’une discussion professionnelle.

Le soir, vous pouvez également vous ménager un temps de relaxation. Vous vous asseyez tranquillement quelques minutes dans un fauteuil. Vous prenez votre pierre en main, et vous repassez dans votre tête les différents éléments de votre journée. Ainsi vous réfléchissez à ces différents évènements et vous essayez de vous placer d’un point de vue plus élargi, sans néanmoins en faire un exercice du mental. Simple réflexion, sans aucune pesanteur. Et vous laissez la pierre agir sans vous poser de questions.

Vous constaterez que votre réflexion devient plus claire au fil des jours et que vous formulez plus clairement et d’une façon plus fluide et plus efficace ce que vous souhaitez, ou ce que vous allez faire.

Actualités du Mois :

Je serai présent au salon ZEN du 2 au 6 Octobre avec de nombreuses conférences
  • Le magasin « CRISTAUX ET COULEURS » de Paris (75006) 82 Rue du Cherche Midi, a rouvert ses portes après la trêve du mois d’aout avec de nombreuses nouveautés que Marta se fera un plaisir de vous présenter. Pour information, vous avez aussi la possibilité de faire votre Thème de Cristal au magasin et de vous le faire commenter (sur rendez-vous) par Marta.

  • Je reprends du service sur les salons cette saison. Vous me verrez donc sur pratiquement tous les salons de la saison d’Automne (programme sur le site www.cristaux-sante.com).

  • Je suis par ailleurs très heureux de reprendre dès le mois d’Octobre, à raison d’une conférence par mois à Paris, un cycle de conférence que je réaliserai en canalisation sur une thématique qui nous conduira des Maîtres de Sagesse de Shamballa aux informations galactiques et quantiques qui nous entourent.

Je vous souhaite les meilleures choses pour cette période de renouveau.

Amour et Lumière.

Daniel

pierre du mois d'octobre 2014 : Jaspe impérial www.cristaux-sante.com

pierre du mois d’octobre 2014 ; Jaspe impérial
www.cristaux-sante.com

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

EXPERIENCE D’HOMME, canalisations-lâcher prise


J’ai éprouvé le désir, ce matin de vous parler de mon expérience d’homme dans son quotidien, vivant simultanément ses états d’entrepreneur, de chef d’entreprise, de chercheur spirituel et d’explorateur de la conscience et des moyens d’y accéder.

 Les membres de mon entourage m’ont souvent demandé comment je pouvais mener toutes ces activités de front, sans être autrement fatigué que par les efforts que je demande à mon corps physique. Ma réponse a toujours été la même : être dans le Présent, sans jamais laisser aucune projection polluer cet instant.

 Etre dans le présent, c’est créer un espace-temps de quelques minutes, ou quelques secondes comportant ses propres éléments (personnes, évènements, pensées, etc.), totalement indépendant des autres espaces-temps. Ainsi, ce temps est-il porteur de sa propre énergie, de sa propre puissance, de sa propre logique. Il ne vient pas « peser » sur ma force vitale. Je peux ainsi, dans la même heure et alternativement, parler avec mon banquier, gérer un incident de production à Madagascar, recevoir un de mes partenaires pour définir notre programme de travail annuel, écrire une canalisation, répondre à plusieurs appels téléphoniques. Les heures peuvent se succéder avec la même intensité (et elles le font). Le soir, je ne me sens pas fatigué outre mesure. Je n’ai sûrement pas réalisé le programme de travail que je me prévoyais le matin. Mais j’ai assuré mes tâches quotidiennes sans projeter sur le passé ou le futur un seul instant, regardant chaque élément d’un regard neuf et détaché (celui de l’instant). J’ai alors le sentiment d’avoir fait ce que j’ai à faire et le lendemain est un autre jour.

 Etre dans le présent m’a amené à opter souvent pour des décisions totalement irrationnelles, qui n’auraient en tout cas jamais été admises par mon mental rationnel, décisions constituant apparemment un facteur risque sur le plan notamment de la pérennité financière de mes entreprises. Pourtant, à chaque étape, mon être m’a toujours commandé de faire ce qu’il ressentait, y compris faire table rase ou remettre fondamentalement en cause des structures de vie qui m’apportaient stabilité et confort financier.

 Le seul critère retenu dans ces choix est le ressenti (Oui/Non),

temple de Kalabsha, Egypte, photo Serge Briez

temple de Kalabsha, Egypte, photo Serge Briez

et surtout le respect de mon intégrité personnelle et du code déontologique qui en découle. C’est ainsi que j’ai souvent été amené à prendre des décisions que mon entourage ne comprenait pas, voire désapprouvait. A postériori, ceux-ci finissaient par admettre que ma vision s’avérait juste et nous permettait d’ouvrir de nouveaux champs d’activité, de nouveaux territoires de conscience.

 La canalisation m’a profondément aidé sur ce plan. J’ai beaucoup canalisé, notamment en public, dans les quinze premières années de ma démarche de conscience (1990/2005).

Comme tout un chacun, j’étais encore alors bardé de systèmes de croyances.

Le passage le plus important pour moi a été en 1996, où, lors d’une canalisation avec El Morya sur la réincarnation, le contenu des informations énoncé ce jour-là par celui-ci a complètement pulvérisé les systèmes de croyance qui étaient les miens à cette époque. Je croyais alors en le Karma et ma vision personnelle s’était construite autour de cette perception qui me permettait de confortablement comprendre un certain nombre d’évènements qui avaient égrainé ma vie. La vision quantique de Morya et surtout son insistance à démontrer que le karma n’existait pas mais possédait la force de création que nous posons dans nos croyances jusqu’à induire l’incarnation dans certaines vies, m’a complètement déstabilisé. Il m’a fallu environ deux années pour assimiler les notions de temps, d’espace et la mécanique de construction des univers.

La canalisation a été pour moi une formidable école de lâcher-prise. J’étais un individu qui toujours avait été dans le contrôle. Laisser ce que je croyais être à l’époque une « autre conscience » parler à ma place m’a appris à lâcher mes croyances et à être totalement dans le présent, notamment par le fait que les informations reçues par ce moyen étaient souvent en contradiction avec mes propres systèmes de pensée. Néanmoins, j’ai toujours fait confiance à ce que je recevais car l’énergie de l’Amour était et est la trame dominante de ces messages.

 Je parlerais dans un autre article des techniques de canalisation et des critères sur lesquels reposent une « véritable » canalisation et qui différencient celle-ci d’une construction du mental qui croit canaliser.

 Merci de votre attention.

 Sarlat, le 3 août 2011, 6h28

, , , , , , ,

Poster un commentaire

CHANNELING OU MEDIUMNITE


La confusion est souvent faite entre channeling et médiumnité. Le différence se situe principalement sur le plan énergétique d’où découle la nature des informations reçues par une méthode ou l’autre.

En préalable, il faut savoir que ces deux facultés ne nécessitent aucune aptitude particulière. En d’autres termes, n’importe quelle personne disposant d’un minimum de centrage est en mesure de développer ces deux techniques. Un minimum de pratique énergétique et la connaissance de la base des principes énergétiques est simplement nécessaire.

 La médiumnité est une faculté de connexion qui se développe au niveau du plexus solaire (chakra solaire). Elle constitue une capacité de lecture des champs de l’astral présents autour de nous. L’astral est un plan qui contient les énergies les plus lumineuses comme les plus noires selon l’état dans lequel on se trouve et le niveau où l’on se place. Les guides de Lumière, les fées, les elfes, les gnomes, tous les petits êtres de la Nature, les démons, les vampires, les entités et les défunts sont présents dans ce plan. La difficulté réside dans le fait que selon l’état de la personne qui pratique la médiumnité, le niveau de connexion et la nature des éléments contactés diffèrent. A savoir que si le médium rencontre des difficultés émotionnelles ou relationnelles, sa résonance le connectera avec des entités denses. Par ailleurs, si son hygiène de vie n’est pas de bonne qualité, ou si elle fume, par exemple, sa fréquence vibratoire sera basse et elle contactera de bas niveaux.

photo Serge Briez

CHANNELING OU MEDIUMNITE photo Serge Briez

 Le problème de ces niveaux est que le désir de communication des entités de ces niveaux est tellement grand qu’ils peuvent prendre l’apparence d’êtres plus évolués pour entamer une relation avec le médium et nouer des rapports de longue durée entrainant celui-ci dans des plans illusoires sans qu’il en ait conscience. N’oublions pas que le plan astral est également le plan des désirs et que si le désir du médium est de communiquer avec un être déterminé, il peut très bien se trouver une entité de passage qui lui donnera l’illusion d’être cette personne alors qu’elle est tout autre chose.

 La dernière difficulté de la médiumnité est que cet état entraine souvent la perte de conscience, pour le médium de ce qu’il fait et ainsi, il lui est impossible, par le biais de son ressenti de contrôler la qualité de ce qu’il reçoit ainsi que le niveau d’où émane l’information. C’est ainsi que l’on peut aboutir à de grandes supercheries en mettant en action des médiums de la plus parfaite bonne foi.

 Le channeling est une technique différente qui constitue une mise en action des Chakras laryngé, frontal et occipital. Il s’agit d’une élévation vibratoire de la conscience ordinaire qui change de niveau et qui connecte des niveaux de conscience d’un niveau supérieur. C’est un peu comme si l’on prenait l’ascenseur pour connecter un niveau supérieur. Le grand intérêt de cette technique est que les deux niveaux de conscience (celui du channel et la conscience contactée) cohabitent en toute conscience. En d’autres termes, le channel, qu’il utilise la parole ou l’écriture, reste toujours conscient de l’information qu’il reçoit, Il peut ainsi intervenir dans sa conscience ordinaire, soit en coupant la communication s’il le souhaite, soit en participant librement à cet échange et en attestant de la validité de son ressenti par rapport à ce qu’il reçoit.

 On est en droit de se demander alors comment peut-on être sûr que le channel ne transmet pas des informations de son mental plutôt que celles d’une conscience supérieure. Le critère en est fort simple. Une véritable canalisation doit toujours donner au moins une information inédite. Une canalisation ne parlant que de s’aimer les uns les autres, en prônant de beaux sentiments mais sans rien apporter de nouveau que ces bons sentiments sera, à priori, une oeuvre du mental. Une canalisation qui met l’auditeur dans l’obligation de faire quelque chose ou qui porte des traces de jugement en est une aussi. Il convient donc d’être attentif au contenu des informations reçues.

Il faut savoir enfin que tout ce qui est « matière » est susceptible d’être l’objet d’une canalisation. La matière est atomique et dans tout atome se trouve la Conscience. Une chaise, un morceau de moquette, la peinture d’un mur, un insecte, une plante, un oiseau, etc, sont en mesure de communiquer si l’on s’en donne la peine.

Par ailleurs, les deux techniques sont physiquement fatigantes. Il convient de pratiquer régulièrement des exercices d’équilibrage énergétique ainsi que de respecter une bonne qualité et hygiène de vie (alcool, viandes rouges ou cigarettes ne sont pas recommandées).

Le lecteur aura compris, je pense, qu’il vaut mieux développer les techniques de channeling qui présentent moins de risques potentiels que la médiumnité qui présente un risque de captation et de parasitage par des énergies dont il sera ensuite difficile de se débarrasser.

Une dernière observation. Il existe peu de channels véritables et souvent ils décèdent relativement jeunes, victimes de problèmes cardiaques.

Sarlat, le 27 Juillet 2011 2h00

, , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

« INTERVECTION 2012 Acquisition des Codes de Passage »


Acquisition des Codes de Passage

Stage ouvert à toute personne se sentant appelée. Aucun pré-requis demandé.

Dates : Samedi 5 et Dimanche 6 Mars 2011
de 09H00 à 12H00 & de 14H00 à 17H00
Lieu :   Mairie de Bezannes – salle HELIOS
1, rue source de Muire
51430 BEZANNES

Il est proposé aux participants de ces deux journées de recevoir et d’initier les codes de passage au 21 Décembre 2012. Cette opération est une opération collective durant laquelle chacun recevra ses codes de passage mais aussi concourra à l’insertion des codes de passage pour la planète Terre. Il s’agit d’un acte d’engagement collectif permettant de faciliter la mise en résonnance de la planète Terre avec le continuum spatio-temporel à venir.

Les informations nécessaires à cette opération seront canalisées en public par Daniel BRIEZ, auteur du « Manuel d’Insertion Galactique », Editions Monique Ethier.

Tarif :  193 €

Pour tout renseignement ou inscription :
– QUANTUM – 06.26.23.90.78
Site : http://quantumasso.cabanova.com/
– Nathalie CHAUVICOURT – 06.88.22.11.63

, , , , ,

Poster un commentaire

L’ENTRE DEUX MONDES


Il existe un espace de latence permettant à l’être de s’accomplir. Souvent, vous êtes dans la croyance que le passage de l’état d’être humanoïde à celui d’être stellaire repose sur une progression difficile (en fonction de vos systèmes de croyance majoritaires car cela ne correspond nullement à la réalité implicite de votre présence sur la planète) du mécanisme d’évolution de conscience. En fait, il n’existe pas de progression dans ce mécanisme. L’accumulation de données dans le champ de conscience de votre être accroit simplement ses perspectives sans pour autant le faire changer de palier.

Vous êtes majoritairement dans la croyance que l’évolution de votre conscience est une progression ascensionnelle linéaire qui repose sur l’acquisition de connaissances, un travail spirituel et/ou une vie reposant sur le mérite. Cette perception est issue de vos religions judéo-chrétiennes qui ont instaurées dans votre inconscient collectif un rapport dualiste, mais surtout qui vous ont enfermés dans la perception d’un espace-temps linéaire. C’est ainsi que vous avez perdu la sensation physique de votre origine stellaire et surtout que vous avez établi une vision binaire du temps et de l’espace ramenant tout au « paradis » (le Ciel) ou a « l’enfer » (la Terre) alors que les plans sont multiples et que vous créez des nouvelles dimensions à chaque instant.

Or, les mécanismes de transformation des champs conscients ne reposent absolument sur cette binarité.

La croyance en cette progression ascensionnelle constitue une des causes majoritaires
pour laquelle vous éprouvez souvent la sensation de ne pas changer de perspective et de plafonner dans l’évolution de votre conscience.

Dans votre schème directeur, il faudrait plutôt parler de masse critique formée par l’accumulation des données. Les données s’accumulent, composent une masse critique; durant le temps de constitution de cette masse, vous avez la sensation que rien ne bouge. Puis au moment où cette masse critique atteint la charge de transfert requise, elle déclenche le basculement de votre champ de conscience.

Dans votre langage, nous appelons cette masse critique l’entre-deux monde. Il ne s’agit pas d’un état intermédiaire comme vous pourriez le penser en regardant ce concept à travers vos systèmes de croyance ordinaires. Il s’agit bel et bien d’un monde régit par ses propres lois constituant une zone d’évolution au même titre que les champs stellaires. C’est dans cette zone que vous perdez les résidus des anciens systèmes de croyance qui vous ont permis de fonctionner sur le plan terrestre en incorporant la conscience dans la matière.

L’entre-deux monde constitue une zone intermédiaire de constitution des transferts codals permettant à votre corps de s’acclimater à ses nouveaux paramètres, lui permettant ainsi de ne pas imploser lorsque les paramètres stellaires entreront en action, au moment du passage à l’être stellaire.

Bangkok, le 24 Janvier 2011, 12h45

, , , , , , ,

Poster un commentaire

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :