Articles tagués vert et vampirisation

SE DEGAGER DES PARASITAGES EXTERIEURS


COULEURS VERT / VERT

L’énergie de la période du 13 au 17 Décembre 

Phrase-clé : « Je prends ma place et je découvre des dimensions de l’amour que je ne connaissais pas. »

Il est fréquent de se retrouver en perte d’énergie vitale sans réellement en connaitre les raisons. Bien des éléments viennent nous parasiter au quotidien sans que nous en prenions conscience. Le fait de ne pas identifier ces sources de parasitage instaure des mécanismes de compensation qui rendent encore plus opaques l’origine de cette déperdition énergétique. Cet article donne les moyens d’y remédier et permet de transformer cette difficulté en une qualité.

Se faire parasiter crée l’agressivité

Bien des fois, vous êtes sollicité, dérangé dans le cours de votre journée ou de vos tâches quotidiennes sans prendre conscience que votre champ énergétique est parasité. Néanmoins, à la fin de la journée, le poids de ces micro-sollicitations a considérablement réduit votre espace et vos activités. Il n’est pas rare alors que vous soyez stressé de ne pas avoir pu accomplir vos tâches, voire énervé sans pouvoir extérioriser cette tension. L’accumulation de journées de ce type finit par vous rendre irritable, d’autant plus qu’aucune sollicitation n’est suffisamment importante pour que vous puissiez réagir et dire « non ». Si vous devenez réactif et que vous envoyez quelqu’un promener, votre entourage considère cette réaction comme de la « mauvaise humeur » et s’écarte, mais sans prendre votre réaction réellement en compte. Le parasitage se remet ainsi en place très rapidement. A terme, cela peut créer une dégradation de vos relations avec les autres et une attitude de retrait pour être tranquille.

La perte d’espace vital

Ce mécanisme est typique d’une « vampirisation ». Vous vous faites littéralement « manger » votre air. Ce mécanisme insidieux s’appuie sur votre gentillesse, votre envie de faire plaisir aux autres et, plus inconsciemment sur votre besoin d’être reconnu par votre entourage pour ce que vous êtes. Il est à l’origine de jugements sur les autres (une sorte de regard « acide » sur leurs comportements vis-à-vis de vous), d’auto-jugements (culpabilité de ne pas arriver à satisfaire leurs attentes), d’un stress chronique (vous êtes sans cesse en tension dans l’attente d’une perturbation de vos tâches, donc vous vous précipitez pour les accomplir en profitant de ne pas être dérangé), d’une forme d’agressivité et de mauvaise humeur et d’une sur-mentalisation (vous mobilisez votre mental sur des énergies dont vous ne devriez pas avoir à vous occuper).

Le piège de ce mécanisme est que rien n’est suffisamment important pour déclencher une réaction de rejet de votre part qui vous redonnerait de l’espace. Ou, si vous le faites, cela est classé sous le chapitre « humeur » et que votre réaction n’appelle pas dans votre entourage une réflexion et n’est pas prise en compte.

Comment sortir de cet engrenage ?

Tout d’abord, dans vos champs énergétiques, en renforçant la fréquence Vert, puis en appliquant le mode opératoire que j’indique dans le paragraphe « mes conseils ». 

La combinaison de couleurs Vert / Vert

L’apport énergétique de cette fréquence crée une amplification de votre champ énergétique personnel (aura), qui vous amène à observer l’espace personnel que vous vous octroyez dans votre vie quotidienne. Par rapport aux jugements que vous pouvez avoir sur votre entourage, notamment lorsque votre champ énergétique est parasité, cette fréquence fonctionne comme un miroir. Par son action, elle vous amène à analyser vos jugements et prendre conscience que, très fréquemment, ce que vous jugez de l’Autre, est un comportement que vous avez vous-même sous d’autres formes ou à l’identique. Elle constitue ainsi un vecteur d’ouverture aux autres permettant d’entrer plus facilement en relation avec l’extérieur. 

Cette fréquence vous amène à prendre conscience que lorsque vous ne vous donnez pas la possibilité de prendre votre propre place, vous vous fermez aux autres pour préserver le peu d’espace vital qui vous reste. Cela vous est fort préjudiciable car il s’agit d’une spirale descendante par laquelle moins vous avez d’air, et plus vous vous renfermez, et plus vous vous renfermez et moins vous avez d’air… 

Cette fréquence vous permet de prendre conscience des facteurs qui vous empêchent de préserver votre espace vital et vous aide ainsi à y remédier. Pour ce faire, elle vous incite à retrouver votre verticalité et votre pouvoir, et à vous ouvrir aux autres. Passé la peur de vous faire envahir, cette fréquence vous permet de constater que plus vous vous ouvrez vers l’extérieur et plus vous respirez amplement. Plus vous respirez amplement, et plus vous êtes à même de voir venir les personnes qui parasitent votre espace et « mangent votre air ». Vous êtes alors en mesure de les éviter en changeant de direction, ou de simplement leur dire « NON ».

Les évènements induits pat l’énergie du 13 au 17 Décembre

L’énergie de cette période induira des situations dans lesquelles vous devrez protéger votre place et votre espace personnel. Si vous êtes en déséquilibre sur cet axe, les évènements vous démontreront que vous ne pouvez plus vous oublier au profit des autres, et qu’il devient urgent de réagir face à cette perte d’espace vital. Ce mécanisme pourrait déclencher en vous une certaine agressivité ou misanthropie. Cela est normal. Lorsqu’un animal se sent en danger parce qu’un congénère empiète sur son espace vital, il défend son territoire et n’hésite pas à se battre pour cela. L’agressivité et la colère sont des moyens pour repousser l’Autre à distance. Ne culpabilisez pas si vous réagissez de cette façon. Observez de quelle façon vous ne protégez pas suffisamment votre espace et modifiez votre positionnement.

Néanmoins, si vous avez déjà intégré cette énergie, cette période sera extrêmement favorable pour découvrir de nouvelles façons de vous ouvrir plus largement sur l’extérieur. Vous constaterez comment, chaque fois que vous franchissez une étape supplémentaire dans l’ouverture et l’amour des autres, votre espace personnel s’en trouvera renforcé et comment vous vous sentirez de mieux en mieux.

Mes conseils

En tout premier lieu, la compréhension de vous-même passe par le fait de marquer un temps d’arrêt dans les activités multiples de votre vie quotidienne. Une fois arrêté, une écoute intérieure vous permet d’entendre la voix intérieure qui vous indique les axes importants pour votre développement. Si vous ne vous ménagez pas d’espace vital, vous ne pouvez pas prendre ce temps d’écoute. 

Phase 1 : faire le bilan de vos comportements.

Etablissez l’état des lieux de la façon dont vous gérez votre espace.

Quelle place vous donnez-vous ? 

Vous ménagez-vous un espace personnel suffisant ? 

Laissez-vous votre entourage régir votre vie ? 

Comment vous placez-vous dans un groupe, une assemblée, votre famille ? 

Vous sentez-vous à l’aise ou mal à l’aise lorsque vous vous trouvez en société, notamment face à des personnes que vous ne connaissez pas ? 

Cherchez-vous à quel endroit vous placer ou attendez-vous qu’on vous l’indique lorsque vous vous trouvez dans un groupe ou une assemblée ? 

Avez-vous défini vos priorités de vie ? 

Est-ce que vous vous autorisez à les mettre en place ?

Qu’est-ce que vous vous autorisez à faire ?

Savez-vous dire « non » lorsqu’on vous dérange ? 

Autant de questions qui vous permettent d’appréhender quelle réelle place vous vous donnez dans la vie. Il est important que vous compreniez qu’un espace vital insuffisant ne vous permet pas d’installer une énergie de communication avec les autres et de comprendre la teneur des mécanismes qui vous parasitent et que vous subissez.

Phase 2 : vous placer dans l’ouverture, la sympathie et l’amour des autres.

Les gens sont rarement méchants. Même s’ils sont désagréables et agressifs, c’est simplement parce qu’ils sont en souffrance, exactement comme vous pouvez l’être. C’est dans cette attitude que vous devez vous placer. Si vous ne vous placez pas dans l’ouverture, il est clair que la communication s’établira difficilement voire pas du tout. Vous devez donc faire un effort. C’est vous qui êtes parasité. C’est donc à vous de désamorcer ce mécanisme.

Le manque d’espace personnel et intérieur vous place dans des fonctionnements mentaux et émotionnels. Vous vous retrouvez déconnecté de vous-même et vous éprouvez de grandes difficultés à vous recentrer, à savoir ce que vous avez à faire et quelle place vous devez vous donner pour accomplir ce que vous portez en vous. Donc, le point de départ est de vous placer dans une attitude de sympathie et d’amour de l’Autre, si vous souhaitez être réellement pris en compte.

Choisissez une personne parmi celles qui vous sont les plus désagréables et que vous supportez le moins.

Observez le mécanisme qui est en jeu avec vous et à quelle attitude cela vous renvoie intérieurement.

Faites l’effort de l’observer intérieurement en vous disant que cela vient de vous et non de cette personne.

Lorsque vous avez localisé à quoi cela vous renvoie intérieurement, remémorez-vous le scénario de votre relation avec cette personne.

Observez comment vous vous comportez d’une façon similaire dans d’autres circonstances avec d’autres personnes. En faisant cela, toute votre agressivité et votre jugement se dissolvent.

Renouvelez l’opération avec toutes les personnes qui « mangent » votre espace, même les plus sympathiques.

Lorsque vous avez fini ce bilan (cela peut demander un certain temps), profitez d’un moment où vous vous sentez parasité par quelqu’un pour lui exprimer ce que vous ressentez. 

Ne dites pas « TU me fais ceci ou cela », mais plutôt « Lorsque tu me demandes cela, JE ressens ceci ou cela, et j’aimerais que nous puissions changer notre relation afin qu’elle soit plus agréable ».

Pour optimiser votre travail,  utilisez les Eaux et Huiles de couleur, les cristaux et les exercices énergétiques guidés par Daniel Briez 

Renforcez votre travail en utilisant l’Eau et l’Huile de couleur n°7 Vert ( https://www.parfums-de-couleur.com/vert-n-7 ). Le Vert amplifie votre respiration et vous redonne l’espace suffisant pour respirer. Il permet de gommer l’agressivité et de calmer la sur-activité mentale. Il vous permet de prendre du recul si vous avez des décisions à prendre et améliore votre climat relationnel. La pierre qui apporte les mêmes fréquences et permet le même travail est la Malachite et l’Aqua lémurian Turquoise.

Mode d’emploi : Parfums de couleur : Vaporisez l’Eau de couleur n°7 Vert dans la paume de la main. Frottez les deux mains l’une contre l’autre pour faire évaporer l’alcool, puis posez les mains devant votre visage. Respirez profondément trois fois. Renouvelez l’opération plusieurs fois dans la journée. Appliquez l’Huile de couleur n°7 Vert sur votre poitrine et dans le dos, après votre toilette, matin et soir. Cristaux : Munissez-vous d’une Malachite ou d’une Aqua lémurian turquoise. Posez la ou les pierres sur votre poitrine le soir avant de vous endormir. Lorsque vous sentez le sommeil vous gagner, gardez la ou les pierres avec vous et dormez avec. N’oubliez pas de les nettoyer le lendemain en les mettant à tremper dans un grand bol d’eau claire. Pour avoir un résultat significatif, il est nécessaire que vos pierres pèsent au minimum trois cents grammes. Exercices : L’exercice d’activation de la couleur n°7 Vert enregistré par Daniel Briez renforcera le travail proposé dans cet article.

ACTIVATION DE LA COULEUR N°7 VERT
MALACHITE FORME LIBRE
AQUA LEMURIAN FORME LIBRE

Les résultats

Le mode opératoire que je vous propose ci-dessus vous permet de vivre ce processus sans difficulté. Cette méthode permet de gommer l’agressivité que vous pouvez émettre en direction de votre entourage par suite d’un manque d’espace personnel. Elle vous permet de dissoudre la peur de vous ouvrir à l’extérieur et de comprendre que l’enfermement n’est absolument pas la méthode pour résoudre ce problème de gestion d’espace. Vous découvrez ainsi une nouvelle façon de fonctionner et vous prenez conscience de toutes les atteintes à votre espace personnel. Cette séquence vous donne les ressources et les moyens d’y remédier avec amour et communication. 

La combinaison de couleurs Vert/Vert dans votre Chromotem

La présence de cette combinaison dans votre Thème se traduit presque toujours par un déséquilibre, une difficulté à prendre votre place et un mental hyper-actif. Si tel n’est pas le cas, vous disposez d’une très grande capacité d’empathie. Evidemment les deux attitudes peuvent s’activer dans votre vie simultanément. Le moyen de stabiliser ces « chaud et froid », appliquer à la lettre le mode opératoire proposé dans cet article régulièrement.

Le Chromotem

Le Chromotem constitue une cartographie personnalisée de l’être composée de treize clés bi-chromiques définissant le profil énergétique de l’individu et permettant de comprendre les caractéristiques, potentialités et difficultés du fonctionnement quotidien. Chaque clé vit sa pleine activité durant 5 à 6 jours dans l’année. Attention, actuellement pour des raisons techniques, le paiement du Chromotem par CB ne fonctionne pas. Seuls les paiements par chèque ou par virement sont possibles à DB Consulting La Rouderie 24200-VITRAC 

Contact

Pour obtenir une consultation avec Daniel Briez : en vision-conférence : Email : briezdaniel1313@gmail.com, Tel : 06 80 18 76 96

Parfums de couleurs: https://parfums-de-couleurs.com

Formations : https://briez-daniel-formation.com

, , , , , , , ,

2 Commentaires

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :