Articles tagués partage

L’AVENIR DE L’HOMME EST LA FEMME


L’avenir de l’homme est la femme. Il est assez paradoxal de constater que l’énergie dominante de votre planète repose sur une illusion notoire. On pourrait presque parler de supercherie si les exemples de la suprématie latente de la femme n’étaient aussi évidents à qui sait les regarder.

Depuis des millénaires, l’homme a établi son pouvoir et le développement de ses acquis sur la négation de la femme en lui et à l’extérieur de lui. C’est ainsi que la femme, dans votre humanité, a été ramenée à l’état de bête de somme ou d’exutoire à une masculinité pervertie. Il vous faut comprendre que l’homme ne peut être un homme que s’il intègre sa féminité. En effet, dans le cas contraire, il se trouve placé dans une hypertrophie de l’ego ne lui permettant tout simplement pas de laisser circuler en lui l’extraordinaire potentiel de matérialisation qui est le sien.

Il est vrai que tous les grands hommes de pouvoir de votre planète ont toujours eu à leur côté une femme pensante qui était d’ailleurs, la plupart du temps, leur épouse dans la vie. Néanmoins il n’a été que rarement reconnu l’importance fondamentale que revêt la présence de la femme dans la matérialisation.

Si la polarité féminine n’est pas totalement intégrée en l’homme, l’aspect intuitif des choses est annihilé. Or, seul cet aspect met la puissance de matérialisation en phase avec la structure des lois de la création. En d’autres termes, si un homme n’a pas développé son aspect féminin (et sa compagne de vie ne peut se substituer à cela), l’énergie qu’il développe pour créer quelque chose, se déploie hors du cadre harmonique des lois. Une grande partie de l’énergie vitale se disperse alors, et la création sort erronée, affaiblie ou pire encore, en distorsion avec le développement de l’humanité. Autant dire qu’une grande partie de cette énergie se trouve alors perdue et que l’efficience de l’acte créateur est pratiquement nulle. Que de ressources vitales épuisées ainsi ! C’est de cela que meurt votre planète. L’impact vital pour l’homme en est terrible puisqu’il s’agit pour lui d’une véritable disparition de son propre potentiel de vie, ce qui produit le raccourcissement de la longévité masculine sur votre planète.

L’homme doit apprendre à écouter la femme. L’homme doit apprendre de la femme. Le bon sens féminin (ou son ressenti) est à prendre à la lettre. Il donne souvent des indications essentielles, souvent hors de la norme, sur la marche des choses, sur l’opportunité de nouer telle alliance, ou sur le bien-fondé d’une action ou d’une autre.

Ceci débouche très naturellement sur la nature du rapport entre l’homme et la femme sur votre Terre. Et là, encore une fois, vous êtes placé face à un tragique paradoxe. Pour que l’homme puisse totalement exercer son pouvoir, il doit établir une relation avec la femme qui sera le miroir de sa propre féminité (et son enseignante) basée sur la communication, le respect mutuel, l’égalité de positionnement et le partage. Or, la plupart du temps, n’étant pas positionné par définition sur ces paramètres qui sont le fruit d’une intégration du masculin et du féminin en état d’équilibre, l’homme ne laisse pas la possibilité à la femme de parler, de prendre sa place à côté de lui, par crainte de la perte de son propre pouvoir. Il en résulte une ambivalence mutuelle reposant sur la manifestation du non-dit. Il s’ensuit ainsi une perversion de l’énergie féminine nécessaire à la circulation de la libre-conscience et des choix afférents. Pour utiliser un mot de votre langage : le « bazar » en somme.

Il est par conséquent aujourd’hui une nécessité : la femme doit entrer dans son pouvoir. Non pas comme le font la plupart des femmes de votre Terre en « singeant » le pouvoir de l’homme et en pensant que c’est ce qu’elles ont à atteindre. Cela ne fait qu’engendrer un chaos supplémentaire dont votre Terre n’a aucunement besoin. Mais bien en demeurant dans l’énergie d’accueil, d’écoute et de partage qui constituent les composantes de la femme.

Ainsi doit-elle prendre la parole et dire ce qu’elle porte en elle, quelles sont ses aspirations et ses besoins, sans aucune crainte de l’homme, ni des réactions de l’homme, en laissant l’homme face à ses résistances, face à ses peurs, mais en montrant simplement ce qu’est une femme dans la force de sa présence qui ne cherche en aucun cas de convaincre l’homme qu’elle a raison, et se contente simplement d’être.

Là est la clé de l’équilibre entre l’homme et la femme et la raison de leur présence sur Terre. Dans cette fluidité, la femme peut alors parler de son désir de l’homme sans avoir peur d’être prise pour une dévoyée. Elle peut parler de sa peur de l’avenir et de son besoin de sécurité (simple besoin de manifestation de la sécurité pour la survie de ses enfants nés ou à venir ou de ses créations) sans être considérée comme une « femme intéressée ». Elle peut parler de ses désirs de vivre ou d’aimer sans être prise pour une prostituée.

Vous, les hommes de cette Terre, quand finirez-vous de considérer les femmes comme des saintes ou des putains ? Quand considérerez-vous enfin les femmes de cette Terre comme les sources d’amour qu’elles sont, qui demandent à se mettre au service de l’homme ?

Hommes, prenez la décision d’arrêter ce désastre. Prenez la décision d’arrêter de vous détruire. Femmes, prenez la décision de simplement transmettre l’amour sur cette Terre. Prenez la décision d’à nouveau vous unir aux hommes de cette planète plutôt que de les combattre en les imitant. L’amour et l’union sont les seuls moyens dont vous disposez pour perdurer au-delà des désordres qui s’installent sur votre Terre.

, , , , , , , , , , , , , ,

6 Commentaires

LE QUARTZ ou Cristal de Roche – Pierre du mois de Décembre 2014


Le mois de Décembre se place toujours dans l’énergie des fêtes de fin d’année et particulièrement de Noël. C’est le mois des cadeaux, la fin de l’automne, l’entrée dans l’hiver. Paradoxalement, cette entrée dans l’hiver est toujours vécue dans une énergie moins déprimante que l’automne. L’énergie du renouveau est contenue en elle. Nous sentons presque les prémices du Printemps. L’orée de la nouvelle année nous place devant quelque chose de nouveau qui détient l’espace pour se développer, et qui n’est plus, comme le mois de Novembre, une énergie de clôture et d’introspection. Même s’il faudra attendre encore quelques mois pour entrer dans l’énergie du Printemps, l’énergie de la nouvelle année pousse fort.

LE QUARTZ ou Cristal de Roche, photo Serge Briez®capmediations 2014

LE QUARTZ ou Cristal de Roche, photo Serge Briez®capmediations 2014

Il est donc temps de faire le bilan de cette année 2014 qui a été extrêmement dense, riche en évènements, riche en transformations, riche en prises de conscience et en mutations. En d’autres termes, vous avez eu le sentiment d’être secoué dans tous les sens, sans toujours comprendre ce qui se passait réellement mais en sentant clairement que de profondes mutations cellulaires s’activaient et changeaient totalement votre façon de vivre et surtout d’appréhender les choses et vous-même.

Ceux d’entre vous qui n’avaient pas encore pris conscience de ces mécanismes en ont néanmoins ressenti la fatigue physique et le pessimisme ambiant que cela a généré dans notre société. Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

L’élévation spirituelle


Voilà un commentaire sur mon article : STEVE JOBS EST MORT, ANNIHILATION OU LIBERTE, LE CHOIX, qui mérite une réponse sous forme d’article,

le champ ouvert est bien large et je ne manquerai pas d’y revenir un prochain jour.

 Envoyé le 15/10/2011 à 19 07 33 103310 par Jean-Paul

Bonjour,
je ne sais si vous le savez mais les premiers Apple/MacIntosh devaient coûter 666 $ et le symbole de la pomme n’en est pas moins significatif.

Bien cordialement

Jean-Paul
Votre observation est extrêmement intéressante. Elle amène de ma part plusieurs commentaires.
Le premier sur le 666 !
Dans la tradition chrétienne, le nombre 666 est considéré comme le nombre de la Bête ? C'est-à-dire du Diable.
Or, en numérologie, le nombre 666 a une toute autre interprétation.
6 est le nombre de l'Union, de l'association et du mariage. Il est également le nombre du service aux autres. 
Autant dire qu'il s'agit d'un nombre très favorable qui véhicule l'énergie du partage et de l'altruisme.
66 est un Maitre Nombre qui est composé de 6 x 11
11 est le nombre de l'Elevation spirituelle véhiculée par le 6, c'est-à-dire l'altruisme et le service aux autres.
Nombre tout a fait en accord avec la démarche de Steve Jobs.
666 est 6 x 111. 111 est le nombre de l'élévation spirituelle placé à l'échelle 100, qui est le niveau de Dieu.
Autant dire que nous sommes bien loin de l'interprétation donnée par la tradition chrétienne. 
N'oublions pas que la notion de Diable n'existait pas dans la Bible d'origine, 
mais qu'elle a été introduite par le Concile de Nicée en 325 après J.C. 
Adam et Eve, l'arbre de la connaissance

Adam et Eve, l'arbre de la connaissance

Commentaires sur la pomme
Elle est considérée dans la Bible comme le symbole de la Connaissance. Rien de plus normal qu'elle soit la marque d'Apple.
La pomme Apple

Merci pour votre contribution
Paris, le 17 octobre 2011, 18h30

, , , , , , , , ,

1 commentaire

L’INCOMPREHENSION


L’incompréhension nait du regard que nous portons sur les autres. Notre regard est empreint des prismes de notre éducation, des systèmes culturels ou religieux et de notre histoire personnelle. A travers eux, nous nous sommes forgés une vision du monde que nous pensons être celle de tout le monde. Aussi, lorsque nous regardons l’Autre, ou lorsque nous tentons d’entrer en communication avec l’Autre, c’est à travers ce que nous sommes que nous le faisons.

C’est lorsqu’il s’agit des êtres que nous aimons, ceux qui composent notre intimité que cela devient le plus difficile. Il existe une telle proximité; le parcours en commun a été tellement long et multiple; nous avons tellement accumulé de matériaux similaires, que nous ne pouvons imaginer que l’Autre ne puisse pas penser comme nous.

C’est alors que, même si le dialogue est de bonne qualité, nous commençons à penser à la place de l’Autre et à lui attribuer des pensées ou des attitudes qui sont parfois à des années-lumière de ce qu’il est réellement. Nous avons probablement tous fait l’expérience d’avoir vécu de longues années auprès de quelqu’un, puis de choisir une autre route, et de constater que cette personne qui a vécu huit ou dix années à nos côtés, apparait comme le plus parfait inconnu, comme si tout ce vécu en commun, ce magnifique parcours d’amour n’avait jamais existé.

Nous constatons que nous ne connaissons aucunement cette personne que nous imaginions pourtant si proche et avec laquelle nous avions tant partagé. En fait, nous l’avions regardé avec le regard de l’incompréhension, le regard du prisme de notre ego sans jamais remarquer que nous ne la regardions pas, mais qu’elle était le miroir de notre ego et de nos projections. Nous avions projeté une « image » d’elle que ne prenait à aucun moment en compte ce qu’elle était réellement. C’est ainsi que l’incompréhension s’installe.

 L’incompréhension est le pire mal de notre siècle. C’est à cause d’elle que les êtres se déchirent, que les familles se détruisent, que la solitude règne. Le manque d’amour est rarement la cause des conflits et des séparations. Les humains s’aiment; C’est dans leur nature profonde. L’amour est présent la plupart du temps. Mais il s’exprime à travers l’incompréhension et il ne peut être entendu.

 Gardons-nous bien de penser à la place de l’Autre et de lui attribuer des pensées qu’il n’a pas. C’est la source de toutes les guerres.

amandiers en fleurs

Photo Serge Briez

Sarlat, le 26 juillet 2011 20h31

, , , , , , , ,

2 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :