Articles tagués volcan

L’handicap, ou comment se créer une nouvelle méthode pour être dans l’instant présent.


En prologue au texte qui suit,  je tiens à préciser combien je suis conscient de côté choquant de la formulation du titre de mon article. L’handicap qui est le mien est bénin par rapport à quantité d’êtres qui souffrent au quotidien, et qui n’ont pas, comme moi, la possibilité de changer quoique ce soit à leur état. Mon texte se veut un modeste témoignage de ce que vivent tous ces êtres, et surtout un témoignage en direction des bien-portants qui considèrent trop souvent leur santé comme « normale ».

Daniel Briez, au pied d'un volcan d'Indonésie pour la sélection du soufre. Photo Serge Briez ®capmediations

Daniel Briez, au pied d’un volcan d’Indonésie pour la sélection du soufre. Photo Serge Briez ®capmediations

Je souhaiterais vous faire part d’une nouvelle prise de conscience, qui s ‘est posée pour moi à la suite d’un grave accident vasculaire sur la jambe gauche, le 29 mars 2013, et qui a eu, pour conséquence, l’ablation du muscle redresseur de ma jambe gauche.

Dans mon parcours de vie s’est peu à peu imposée une profonde sérénité par rapport à la mort. Jusqu’à mon accident vasculaire, je pensais en être détaché. Cela entraînait, inconsciemment pour moi, une forme de détachement vis-à-vis de mon corps. Ce que je ne captais pas, avant cette date, était que cette sorte de détachement recouvrait une stratégie inconsciente, créée par mon ego, pour ne pas prendre en compte les nécessités vitales de mon corps physique. En d’autres termes, celui-ci jouait encore avec moi, afin que je ne sois pas réellement présent dans l’Instant, dans le but de développer une stratégie de fuite en avant dans laquelle ma viscérale peur de l’insécurité pouvait pleinement se développer. Cette stratégie, que je pensais avoir écarté de mon parcours de vie depuis de nombreuses années, et que je suis capable de mettre en exergue avec chacun de mes étudiants, je la vivais inconsciemment. Il en résultait une hyper-activité patentée, tout en formulant le fait que je pensais réellement être dans une phase de délégation de mes activités professionnelles vers mes jeunes collaborateurs. En fait, je tenais toujours le pouvoir (mais en toute bonne foi inconsciente!). Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

9 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :