COMMENT UTILISER VOTRE REBELLION ? Découvrez le sens qu’elle a …


La période du 6 Juin au 11 Juin : Violet pâle / Indigo
Phrase-clé : « Je développe ma claire-vision. »


Conseil Parfums de Couleur : le Parfum de Couleur n°10 Indigo renforce votre clairvoyance et vous permet de mieux comprendre les mécanismes de l’autorité et des lois. Il vous permet de mieux vivre votre autorité naturelle sans avoir à user d’agressivité ; le Parfum de Couleur n° 11 Violet facilite la mutation de vos systèmes de pensée et la transformation de vos points de vue et vous apporte une puissante énergie de tempérance.

Vous commencez à reprendre vos marques et à envisager comment gérer votre quotidien en fonction des nouveaux paramètres en votre possession. Il est clair que toutes les questions restent ouvertes. La crise de société que nous traversons ne trouvera pas ses réponses en cinq minutes, d’autant plus que c’est à chacun, dorénavant, d’apporter ses propres solutions. La période qui se présente est particulièrement intéressante dans ce sens, et ce à plus d’un titre. 

La combinaison des deux couleurs du 6 au 11 juin induit l’énergie du « bâtisseur ». Être un bâtisseur n’est pas seulement avoir des projets et les mener à bien. Si vous vous limitez à simplement mener des projets à leur terme, vous êtes un entrepreneur et non un « bâtisseur ». 

Un « bâtisseur » est quelqu’un qui élabore des projets coordonnés les uns aux autres et inscrits dans la construction d’une perspective et d’une perception. Ces projets doivent être en harmonie avec leur environnement (condition « sine qua non ») et en cohérence avec la trajectoire d’évolution du porteur des projets et le respect des lois (au sens large du terme) de l’espace-temps dans lequel il est inscrit. Il dispose ainsi d’une « vision » cohérente qui s’inscrit dans un moyen et long terme. On parle ici de « clairvoyance ».

Dans les articles précédents, nous avons déjà abordé le lien énergétique entre la fréquence Indigo et la clairvoyance. Développer des facultés de clairvoyance permet de déterminer de quelle façon les éléments de vos différents projets peuvent s’articuler les uns par rapport aux autres et construire une ligne directrice d’évolution consciente. Peu importe que vos projets sont grandioses ou de faible amplitude. Ce qui compte dans le rôle du bâtisseur est la ligne directrice personnelle à moyen et long terme et la cohérence des éléments mis en oeuvre. 

La vision et l’élaboration des projets du « bâtisseur » ne peuvent en aucun cas être coupées de leur environnement. Si cette condition n’est pas prise en compte, les projets connaissent d’importantes difficultés de conception puis dans leur mise en place. Le juste positionnement du « bâtisseur » dans le respect de tous les paramètres de son environnement (intérieur, environnemental, universel et cosmique) constitue la condition essentielle pour faire aboutir une création. Trop de projets sont élaborés sans tenir compte de cette cohérence et créent des perturbations aussi bien pour leurs créateurs que pour leur environnement immédiat (population, écologie), ou d’une façon plus large (économie mondiale, impact vibratoire, etc.). 

Cette combinaison de couleurs permet de déterminer la « logique » d’un projet, « logique » qui provient essentiellement de la cohérence de sa conception entre les éléments intérieurs qui l’animent (idée, résonance vibratoire, codes génétiques et identitaires) et les éléments qui constituent son environnement.

Quel est l’intérêt d’être un « bâtisseur » plutôt qu’un entrepreneur ?

L’intérêt principal du « bâtisseur » se situe au niveau du degré de satisfaction de l’accomplissement personnel et du degré de son engagement. Le bâtisseur construit un « édifice » à proportion collective. Il ne travaille pas que pour lui-même. Il se sent engagé. Le fait de nourrir une ligne directrice permet de concentrer une quantité supérieure d’énergie sur chaque projet. En effet, un projet nourrit l’autre. Une économie de moyens et de réflexions s’opèrent. La direction étant fixée, moins d’énergies se dispersent et les tentations de digression disparaissent. Il s’établit une économie de moyens et de réflexion. 

L’entrepreneur, lui, a l’impression de tout recommencer à zéro à chaque projet. De la phase de conceptualisation jusqu’à sa réalisation matérielle, tout est à créer. Il ne peut s’appuyer sur aucun élément existant, ce qui n’est pas le cas du « bâtisseur ». 

La différence profonde se situe au niveau des responsabilité engagées. L’entrepreneur s’engage dans la limite de son projet. Le bâtisseur s’engage sur l’ensemble de ses projets inscrits dans un environnement élargi ayant une incidence collective. La conséquence pour le « bâtisseur » en est une plus intense satisfaction de l’oeuvre accomplie, à chaque étape de réalisation. Cette satisfaction se cumule au fil des projets. Elle devient puissamment valorisante au fil de la mise en oeuvre du projet global. 

Pour l’entrepreneur, la satisfaction s’arrête à l’aboutissement de son projet. Le « bâtisseur » travaille en incluant les autres et en ayant une incidence sur le collectif. L ‘entrepreneur travaille essentiellement orienté vers lui-même.

Mais quel est l’intérêt de cette question : entrepreneur ou « bâtisseur » ?

Le « bâtisseur » regarde loin. Ainsi anticipe-t-il et est mieux à même de prévoir certains développements ou certaines difficultés d’une façon anticipée. L’entrepreneur possède une vision à plus court terme. Il a plus tendance à subir le déroulement des évènements. Le fait de « construire » une ligne directrice apporte une perspective d’évolution, permet de développer plus largement sa sensibilité, alimente une sensation de sécurité car beaucoup de choses ont été envisagées préalablement. Chaque projet s’articulant avec les autres développe une plus grande solidité.


Qu’est-ce qui peut empêcher un entrepreneur de devenir un « bâtisseur » ?

Les deux ont pourtant un énorme point commun qui constitue le ferment de leur dynamisme. Ce sont des rebelles. Un rebelle est quelqu’un qui ne se satisfait pas de réponses toutes faites, qui éprouve un besoin viscéral de faire les choses par lui-même, satisfait uniquement des solutions qu’il a pu mettre en place. C’est un révolutionnaire qui refuse tout système d’autorité, de hiérarchie et la contrainte des lois. En fait le rebelle établit ses propres lois. La rébellion est une immense qualité : elle conduit au discernement, à une condition : ne pas se prendre à son propre jeu et être rebelle pour être rebelle sans aucune nécessité véritable. 

Le rebelle est probablement le plus créatif des profils puisqu’il tente toujours d’adapter les structures et les lois à ce qu’il ressent. Son défaut : sa tendance à avoir peur de l’engagement.

Pourtant, pour permettre à vos projets d’aboutir, vous devez trouver un équilibre entre la configuration des lois universelles et humaines qui vous entourent et votre propre désir. Nier cette partie de votre environnement équivaut à refuser les fondations énergétiques qui définissent votre monde. Vous sapez ainsi jusque dans vos fondations la force de sa construction et induisez inéluctablement les causes de sa destruction prochaine. Aucun projet ne peut être coupé de son environnement. Si vous pensez cela, cela revient à dire que vous construisez un immeuble sans tenir compte de la loi de gravitation. Si vous pouviez l’annuler, vous n’auriez aucun problème pour construire un immeuble de trois mille mètres de haut. Pourtant, si vous entamez votre construction en niant cette loi, il est certain qu’après quelques étages, votre édifice s’effondrera car il n’aura pas suffisamment de fondations. Il en est de même pour vos projets. Nier les lois qui régissent les hommes et la matière, nier la manifestation de l’autorité et de la hiérarchie liée à ces lois, nier vos propres lois, c’est-à-dire votre propre définition identitaire revient à saboter votre propre projet.

Le « bâtisseur » est donc celui qui prend conscience de la présence des lois, de leur utilité même si elles s’avèrent contraignantes, et qui les inclus dans la structure de son projet. C’est typiquement l’énergie de la fréquence Indigo qui apporte ce mécanisme. Le Violet vous permet de comprendre le sens de ce que vous accomplissez par rapport à vous-même.

Ainsi allez-vous vivre durant cette période une sollicitation exacerbée de votre cerveau. Vos fonctions analytiques vont être mises à l’épreuve afin que vous trouviez le meilleur positionnement possible dans le rapport entre vos projets quels qu’ils soient et les contraintes de votre environnement. Deux solutions : demeurer le rebelle « buté » que vous avez souvent été et refuser toute contrainte, ce qui vous amènera à changer trop souvent de direction, ou observer comment vous pouvez vous adapter du mieux possible aux contraintes présentes et inscrire votre projet à plus long terme, dans une pérennisation de vos idées. En fait, tout vous pousse à donner à vos projets une dimension plus collective et à devenir un « bâtisseur ».

La principale cause d’échec des projets est le manque de respect des lois qui régissent la matière. 

Si vous possédez cette combinaison de couleurs dans votre Chromotem, vous êtes porteur de l’énergie du rebelle. Vous éprouvez des difficultés à accepter l’autorité et l’énergie des lois. Pourtant, vous en comprenez l’utilité et le sens profond. Cela vous apporte une puissante clairvoyance et la possibilité de vous projeter à long terme dans le futur. Néanmoins un piège majeur : vous identifier à la rébellion et devenir un « révolutionnaire ». Cette combinaison vous permet d’analyser les paramètres qui composent vos projets dans leur intégralité, en toute intégrité avec votre environnement, et ainsi les mettre en phase avec votre entourage.

www.chromotem.com

Le Chromotem constitue une cartographie personnalisée de l’être composée de treize clés bi-chromiques définissant le profil chromatique et énergétique de l’individu et permettant de comprendre les caractéristiques, potentialités et difficultés du fonctionnement quotidien. Chaque clé vit sa pleine activité durant 6 jours de l’année. Attention pour des raisons techniques le paiement par CB ne fonctionne pas. Seuls les paiements par chèque ou par virement sont possibles à DB Consulting La Rouderie 24200-VITRAC 

Pour obtenir une consultation avec Daniel Briez : en vision-conférence ou sur rdv à Paris ou Sarlat après le déconfinement : briezdaniel1313@gmail.com 

blog : danielbriezblog.com . Si vous voulez être informé des nouvelles publications de Daniel Briez, cliquez sur « suivre » en haut à gauche de la page d’accueil du blog. 

Formation professionnelle: www.institutdeletremajuscule.com

Formation « Chromotem, couleurs, énergétique » du 15 au 21 aout 2020
Renseignements : briezdaniel1313@gmail.com Tel : 06 80 18 76 96

, , , , ,

  1. Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :