Articles tagués TRANSFORMATION

LA PIERRE DU MOIS DE NOVEMBRE 2014 : LE SEPTARIA


Par tradition, le mois de Novembre représente celui du temps de mémoire que nous consacrons aux morts. En d’autres termes, nous nous trouvons ce mois-ci dans l’énergie de toutes nos « petites morts », deuils de ceux qui sont partis de ce plan, deuils aussi de ceux qui ont disparu de votre vie, leurs trajectoires ayant divergé de la vôtre. Ces « morts » vous ont profondément touché sur le plan émotionnel et vous ont laissé certaines empreintes, certaines « mémoires » sur le plan cellulaire. Cela peut vous sembler inutile, voire même improductif. « Pourquoi se pencher, encore une fois, sur des choses qui m’ont blessé, sur des mémoires liées à des personnes ou des situations disparues ? Pourquoi remuer encore une fois ces énergies ? »

SEPTARIA, pierre du mois de Novembre 2014, photo Serge Briez®capmediations2014

SEPTARIA, pierre du mois de Novembre 2014, photo Serge Briez®capmediations2014

Pensez au compost. Le compost est le résultat de la décomposition de tous les déchets organiques que vous mettez en tas, sans vous préoccuper d’une structure quelconque, simplement en les entassant, couche après couche, dans l’ordre du temps. Cette transformation créé un terreau sur lequel va renaitre la vie et permettre l’épanouissement de nouvelles énergies.

Le mois de Novembre amène donc des mémoires à remonter en vous. Vous vous sentez évoluer sur un « terreau émotionnel » qui n’est pas forcément très agréable, ni très confortable, et dont vous souhaiteriez sortir, comme lorsque vous marchez sur un terrain boueux et instable. Vous n’avez pas forcément choisi de vous reconnecter à ces énergies, mais elles émergent sans que vous contrôliez vraiment ce processus.

SEPTARIA, pierre du mois de Novembre 2014, photo Serge Briez®capmediations2014

SEPTARIA, pierre du mois de Novembre 2014, photo Serge Briez®capmediations2014

La première chose à faire pour faciliter cette période est d’accepter cet état de fait et de ne pas vouloir en sortir à tout prix. Vivez les sensations et les mémoires que vous procure cette période dans leur plénitude. Accueillez-les et laissez-les passer en vous. Observez que vous en retirez de nouvelles compréhensions. Car ne vous y trompez pas, vous n’êtes plus pareil que lors de ces évènements antérieurs. Vous êtes devenu autre. Votre conscience s’est considérablement modifiée depuis dix-huit mois et vous disposez maintenant d’une capacité de « rebond » que vous ne possédiez pas avant. Profitez donc de ce temps pour découvrir des aspects de ces situations émotionnelles, ou des mémoires que vous avez de ces êtres disparus, qui vont vous donner une autre perspective sur les évènements d’aujourd’hui. Ce processus est indispensable pour que vous puissiez entamer vos nouveaux programmes de vie sans pollutions ni parasitages antérieurs.

Le Septaria constitue la pierre idéale pour vous accompagner durant ce mois. En énergétique, le Septaria permet de dissoudre les empreintes cellulaires causées par les gros chocs émotionnels que vous avez rencontré dans la vie. Il permet de nettoyer ces champs sur tous les plans. Il est important que vous compreniez que bon nombre de ces empreintes sont devenues inconscientes. Vous n’avez souvent même plus la possibilité de les identifier consciemment.

SEPTARIA, pierre du mois de Novembre 2014, photo Serge Briez®capmediations2014

SEPTARIA, pierre du mois de Novembre 2014, photo Serge Briez®capmediations2014

Le Septaria travaille donc sur deux niveaux :

  • un niveau inconscient, il dissout ces empreintes sans que vous ayez besoin de les identifier, la plupart du temps durant votre sommeil.
  • Un niveau conscient, dans ce cas-là, vous voyez remonter en vous la mémoire de certains évènements, et/ou de certaines situations. Vous en comprenez le sens à travers le regard que vous portez sur les choses aujourd’hui. Cette nouvelle compréhension permet de dissoudre cette empreinte. Ayant accompli son œuvre, elle s’éloigne alors définitivement de vous.

Ce travail de nettoyage est fondamental pour vous. Durant cette dernière année, vous avez construit votre nouvelle perspective de vie sur ce « terreau ». Aujourd’hui vient le temps de clôturer son assainissement afin de pouvoir en tirer toute la « substantifique moelle », c’est-à-dire toutes les énergies que vous aller utiliser pour développer votre nouvelle perspective de vie.

Conseils d’utilisation :

Munissez-vous d’un Galet poli de Septaria de 200/300 gr ou d’une forme libre de 600 gr à 1kg. Prenez votre pierre en main le plus souvent possible dans la journée, sans vous poser de questions, simplement pour en recevoir l’énergie. Je vous recommande aussi de vous ménager le soir un temps de relaxation. Vous vous asseyez tranquillement quelques minutes dans un fauteuil. Vous prenez votre pierre en main, et vous laissez vos souvenirs remonter. Regardez-les tranquillement, sans apriori, en vous attachant à poser dessus le regard que vous avez aujourd’hui sur les choses. Ainsi réfléchissez-vous à ces différents éléments en vous plaçant d’un point de vue plus élargi, sans néanmoins en faire un exercice mental. Simple réflexion, sans aucune pesanteur. Durant cette réflexion, vous laissez la pierre agir, sans vous poser de questions.

Vous constaterez que les choses se « dépassionnent ». Votre vision prend plus de recul et se dédramatise au fil des jours.

Vous pouvez aussi dormir avec votre pierre. Vous la mettez sous votre oreiller et passez la nuit avec. Si durant votre sommeil, vous sentez que la pierre vous dérange, prenez-la et posez-la sur votre table de nuit, puis finissez votre nuit tranquillement. Vos « mémoires » vont se dissoudre d’elles-mêmes, inconsciemment. Si tel n’est pas le cas, vous allez, soit faire un rêve vous permettant de décoder l’énergie en question, soit, dans les quarante-huit heures suivant votre nuit, vous allez vous « rappeler » d’un événement, d’une situation qui vous a choqué. Vous pourrez alors la comprendre grâce à l’énergie dans laquelle vous êtes aujourd’hui, et la laisser se dissoudre.

RETROUVEZ LA PIERRE DU MOIS DE NOVEMBRE SUR : www.cristaux-sante.com

Actualités du Mois :

La première conférence du cycle de canalisations que j’ai entamé à Paris, s’est très bien passée. Grosse énergie, groupe relativement important malgré le grand retard avec lequel nous avions publié les informations pratiques. Cela laisse augurer d’une puissante énergie de canalisation pour les mois à venir.

  • Le prochain rendez-vous de ce cycle est le Vendredi 14 Novembre 2014 à 20h. Titre de la conférence : « Des Maîtres de Sagesse aux Hiérarchies extra-planétaires ».

Cette conférence détaillera le processus énergétique qui conduit l’individu sur son chemin de conscience, et comment, à certains moments-clé de son parcours, interviennent ces êtres, souvent regroupés dans une appellation commune : « Guides de Lumière ».  Cette conférence sera donnée en canalisation consciente.

Renseignements et inscriptions : Danielle Colin, harmonie

mail : harmonieetconscience888@orange.fr

Tel : 06 74 50 62 68

  • Vous pouvez acquérir mon nouveau livre « Cristaux et Quantique », aux Editions Guy Trédaniel, en précommande sur mon site www.danielbriez.com. Il sera disponible pour la fin de l’année.
  • Je serais personnellement présent en Novembre sur les salons de Lyon (Vivez Nature) et de Lille (Natura Bio). A Lille, j’assurerai moi-même le programme de conférences (programme sur le site www.cristaux-sante.com).

Toutes mes pensées vous accompagnent durant cette période de nettoyage et de renouveau.

Amour et Lumière.

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire

Entrer en transformation


De tous temps, l’humain de cette planète a tenté de comprendre le sens de sa présence Ici et Maintenant. Il lui a toujours été difficile, voire impossible de le faire car il s’appuyait sur les visions des générations qui l’avait précédé. Cette vision était par définition altérée, car eux-mêmes avaient fait de même, appuyant leur perception du monde, non pas sur une observation réelle du monde qui les entourait, mais sur une série de prismes composés de croyances trans-générationnelles créant des visions truquées de la Réalité.

Lorsque tu entres en transformation, tu dois en tout premier lieu t’interroger sur ce qui est autour de toi. Regardes ce qui t’entoure. L’arbre, la maison, la fleur, le caillou du chemin, le pylône électrique, la voiture qui croise ta route, en un mot, chaque élément qui compose ton environnement quotidien. Regardes tout cela dans le détail, comme si tu étais un habitant d’une autre planète débarquant Ici pour la première fois. Observes attentivement les éléments qui compose chaque chose, leur couleur, leur texture, l’agencement de leur architecture. Prends le temps de poser ton regard sur chaque élément. Trop souvent le regard est machinal (au sens littéral du terme). Le regard d’une machine qui enregistre la présence de ce qui est là mais qui ne regarde pas n’a jamais été une vraie façon de regarder.

En faisant cela, tu prends alors conscience que tu n’as jamais réellement regardé ce qui t’entoure. Tu découvres la magnificence de la création, le divin agencement qui fait que la matière existe, l’incroyable précision qui préside à ce que la matière soit cohérente et vivante.

Tu découvres les miracles d’équilibre, d’organisation et d’ingéniosité qui font que l’objet existe. Tu ôterais un seul élément, la création s’effondrerait. Alors tu respires le parfum de la Vie. Tu respires le Sens des choses sans nullement pouvoir définir ce qu’il est. Mais tu sais, du plus profond de toi-même que chaque chose est parfaite, y compris les créations de l’humain. Car si tel n’étais pas le cas, la création n’existerait pas dans la matière.

Alors, à ce moment-là, changes de focal et regardes-toi. Tu comprends alors que ton corps est parfait. Tu comprends que ce qui préside au miracle de la Vie repose sur le moindre détail, sur la moindre parcelle de matière. Tu comprends aussi que chaque énergie environnementale possède une incidence sur ce précaire équilibre. Tu comprends que le « mental environnant » est capable d’altérer, voire même de détruire, ce si subtil équilibre.

Alors, la vigilance s’installe en toi. Tu découvres que chaque pensée non correctement posée peut détériorer ce savant équilibre. Tu découvres la puissance de destruction des fausses images que tu as de toi-même. Car tu es parfaite. Comment pourrait-il en être autrement, puisque tu es vivante ? Tu découvres aussi l’immense responsabilité que tu as vis-à-vis de la planète. Car, si ta pensée déséquilibre ce magnifique agencement que tu es, n’est-ce pas toute la planète qui subit ce dommage. N’oublies pas l’image du battement des ailes du papillon qui déclenche un ouragan de l’autre côté de la Terre.

Il m’a fallu longtemps pour comprendre cela. Longtemps pour sortir du regard de zombie que je portais sur le monde. Encore plus longtemps pour ne plus juger ceux que je voyais encore atteints de cécité. Je sais aujourd’hui que le regard dénué de croyances, que le regard libéré des peurs, que le regard de l’être qui nait constitue la clé de la transformation. Je sais aussi que la pensée déséquilibrée détruit. J’ai vu combien de souffrances j’avais posé dans ma vie pour ne pas m’être mis à nu devant la Vie. J’ai vu comment mon mental avait déformé ma réalité pour la transformer en un chemin de souffrances. Je vois encore combien mes Frères et mes Sœurs les humains se font ainsi mal.

Alors je te dis : « Regardes !! »

Regardes comme tu es belle. Regardes comme tu es beau. Regardes comme ton imperfection témoigne de l’infinie conscience qui est la tienne. Regardes comme ton chemin enrichit cette terre. Regardes enfin, ô oui enfin … ce que tu es…

Message à une amie

lune
une autre planète – photo Serge Briez

, ,

Poster un commentaire

Création du Blog Daniel Briez


Daniel Briez

La création d’un Blog est comme la construction d’un lieu de rendez-vous privilégié avec toutes les personnes qui ont témoigné un intérêt concernant mes travaux et mes ouvrages, ces dernières années. C’est un grand plaisir pour moi d’utiliser ce nouveau media pour donner de nouvelles informations sur mes dernières recherches, des billets d’humeur sur certains événements, partager des lectures ou des lieux que j’aurai rencontré, en un mot, tout ce qui fait mon quotidien, celui d’un homme qui cherche.

Le philosophe n’a-t-il pas dit : Ce n’est pas le but qui compte, c’est le chemin qui y mène

Ce sera un immense plaisir pour moi de partager quelques étapes de ce chemin avec vous. Je souhaite que cet espace devienne un lieu de débats, permettant de découvrir de nouvelles idées, de les brasser, d’envisager de nouveaux concepts tournés vers l’autonomie de l’homme et la liberté de pensée. Les textes que j’apporterai au quotidien ne seront pas structurés. Ils seront simplement le fruit d’une pensée sensible aux énergies et réagissant aux stimuli de notre planète et de son environnement. J’espère que vous serez nombreux à participer à l’élaboration et au développement de ces idées.

Daniel Briez

Sarlat, le 22 Décembre 2010

, , , , , , , ,

2 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :