Articles tagués joie de vivre

COMMENT FAIRE DU PLAISIR UNE EXPERIENCE ?


La période du 1 Juin au 6 Juin : Jaune / Rouge
Phrase-clé : « Je découvre le plaisir et du bonheur à vivre tous les aspects de ma vie quotidienne. »

Conseils Parfums de Couleur : le Parfum de Couleur n°6 Jaune amplifiera votre plaisir et vous donnera le recul de voir tout ce que vous censurez et évitez. Il vous permettra d’observer lucidement votre ego sans vous juger et alimentera votre joie de vivre. Le Parfum de Couleur n°3 Rouge amplifiera votre plaisir en vous nourrissant de force vitale. Il vous permettra de réellement prendre conscience des « cadeaux » que vous offre votre vie au quotidien, dans les moindres petites choses.

Quelle extraordinaire synchronicité que la fréquence de ces couleurs interviennent au moment où nous récupérons une grande partie de notre liberté après le confinement ! La combinaison Jaune/Rouge nous parle de plaisirs, d’émotions inscrites dans notre vie quotidienne. En d’autres termes, c’est le moment de vous faire plaisir et d’en profiter…

Cette combinaison représente le lien qui existe entre l’activité, la création quotidienne et la joie de la vivre et de l’accomplir. Elle permet de comprendre combien la vie de tous les jours est porteuse de bonheur et de joie. Trop souvent, vous vous laissez parasiter par la vision pessimiste des choses que propose votre environnement, notamment sous l’influence des médias qui se complaisent à toujours en avant le pire de notre monde et rarement les belles choses. 

Néanmoins, le plus gros émetteur de parasites est vous-même. En effet, à force de disposer des plus grandes facilités qui soient en termes de survie (je parle bien sûr de la société occidentale), vous perdez souvent de vue combien il est bon de se retrouver entre amis, combien la simple liberté de circuler est extraordinaire, le niveau du « luxe » dont nous disposons (simplement « penser » est un luxe, le luxe de ceux qui n’ont pas à se préoccuper de manger ou de mettre un toit au-dessus de leur tête). Car, même pour les nombreuses personnes en-dessous du seuil de pauvreté (il est clair que dans notre société cela frise l’indécence), leurs difficultés sont néanmoins moindres de celles que connaissent les habitants de certaines parties du monde. 

En fait, nous n’apprécions plus pour l’importance qu’elles ont, les choses qui nous sont accessibles et dont nous jouissons comme si elles étaient acquises. Mais croyez-vous que notre monde va vers quelque chose de définitivement acquis ??

Nous avons tout banalisé. Il est normal d’avoir des rayons de supermarché pleins à craquer, d’avoir une télévision dans son salon, de disposer de transports pour se déplacer, d’avoir du temps libre, des vacances, une retraite !….

Réfléchissons sur quoi repose la notion de plaisir. Elle est purement mentale. Le plaisir dépend de la façon dont votre mental appréhende la nature de ce dont il dispose et du niveau hiérarchique qu’il attribue à cette chose. Ainsi, le fait de manger machinalement (étymologiquement « comme une machine »), le fait de trouver « normal » de sortir de chez soi et de librement circuler, le simple fait d’être capable de marcher ou de voir, sont classés au niveau de la normalité alors qu’il n’y a rien de « normal » dans tout cela. C’est un luxe !

Et si vous observiez ces expériences comme si c’était la première et la dernière fois que vous les viviez, avec l’intensité de la chose unique.

Chose que je ne fais que très rarement (sûrement par pudeur), j’ai envie de partager avec vous une expérience intime. En mars 2014, j’ai eu un grave accident vasculaire à la jambe gauche par lequel j ‘aurais pu mourir (ce n’était pas l’heure!), mais dont les séquelles m’ont fait craindre, pendant plusieurs semaines, la perte de ma jambe. Dans mon esprit, durant ces semaines d’incertitudes, il m’a fallu m’adapter au fait que je ne pourrais peut-être plus marcher et être contraint de me déplacer en fauteuil roulant. Finalement après quatre semaines, la cicatrisation de ma jambe s’est amorcée et elle a été sauvé. Quelques mois plus tard, je me suis rendu, pour la première fois depuis mon accident, au village de Domme qui dispose d’un extraordinaire point de vue sur la vallée de la Dordogne. C’est un paysage qui m’a toujours touché. Au moment où je me suis retrouvé face à ce paysage, soudainement, j’ai éclaté en sanglots. J’ai réalisé à cet instant tout ce dont j’avais définitivement fait le deuil (y compris la vie) et le bonheur d’être vivant et de pouvoir encore une fois, profiter de ce plaisir. J’en ai pris conscience et une énorme vague de reconnaissance de la vie et d’émotions m’a submergé. J’ai pris la mesure, sans m’en être réellement rendu compte durant ces mois de convalescence, de tout ce que j’avais abandonné durant ce douloureux processus. Aujourd’hui, chaque fois que je retourne à cet endroit, ou quand je peux faire physiquement quelque chose qui me fait plaisir, j’éprouve un profond sentiment de gratitude, pour moi-même, pour la vie, et pour les personnes qui m’entourent qui m’ont accompagné durant cette épreuve. Tant de gens ne peuvent vivre ces « petits bonheurs » !

Vous pouvez considérablement amplifier ces moments de plaisir, tout simplement en les partageant, en en parlant. Le Jaune est la couleur du rayonnement et du partage. Elle est en lien avec l’ego. L’ego possède un énorme défaut : il est profondément égoïste. Il ne pense qu’à lui. 

Et si, au lieu de rester centré sur la satisfaction égocentrique de votre ego, vous pensiez simplement à dire aux personnes qui sont autour de vous : « cela me fait plaisir, cela me rend heureux, je suis heureux de partager ce moment avec toi ».

La combinaison de couleurs de cette période vous permet de prendre conscience du positionnement de votre ego. Vous pouvez notamment constater la profonde différence qui existe entre une action menée par le seul jeu de la force de volonté qui abandonne son « jouet du moment » pour passer à un autre dès qu’il est satisfait, et l’attitude qui consiste à savourer longuement et attentivement le simple aboutissement d’un plaisir et le bonheur qui découle de le partager avec les autres car c’est un cadeau dans la vie. En faisant simplement cela, vous constaterez que cette attitude amplifie considérablement votre plaisir, qu’il vous apporte beaucoup plus de satisfactions en nécessitant moins d’efforts. 


L’activation de cette combinaison du 1er au 6 juin vous permet d’appréhender les stratégies basées sur l’usage de l’illusion que construit votre ego pour garder le contrôle de votre environnement. J’appelle cela « la course en avant » 

Cette période vous aide à constater les fréquentes distorsions qui existent entre l’idée que vous avez de vous-même, idée nourrie pour alimenter votre représentativité extérieure, et la réalité de ce que vous êtes dans votre être profond. Vous constatez que pour éviter de créer un espace qui vous permet de prendre le temps de réfléchir et de vous poser les « vraies » questions, votre ego vous pousse vers une suractivité qui vous donne l’illusion de parfaitement maîtriser votre trajectoire de vie. 

Tout vous semble équilibré tant que vous restez en mouvement. Si un jour, par un retour de la vie, vous vous trouvez obligé de vous arrêter, vous voyez alors votre édifice s’effondrer et poindre en vous l’angoissante question : « Qui suis-je ? Qu’est-ce que je porte en moi et qu’est-ce que je désire faire ? »

En prenant le temps de réellement jouir de ce que la vie vous offre et en observant la rareté de ce que cela représente en pensant aux conditions de vie de l’humanité, vous ralentirez votre rythme, ne serez plus dans la course de vous satisfaire à tout prix sans prendre conscience de ce que vous avez et découvrirez le bonheur d’être vivant.

Les personnes qui disposent de cette combinaison de couleur dans leur Chromotem sont empreintes de joie de vivre et extrêmement dynamique d’un puissante énergie de créativité. Elles peuvent néanmoins se perdre dans une suractivité et être sujette à des phases de dépression et à l’auto-jugement. www.chromotem.com

Le Chromotem constitue une cartographie personnalisée de l’être composée de treize clés bi-chromiques définissant le profil chromatique et énergétique de l’individu et permettant de comprendre les caractéristiques, potentialités et difficultés du fonctionnement quotidien. Chaque clé vit sa pleine activité durant 6 jours de l’année. Attention pour des raisons techniques le paiement par CB ne fonctionne pas. Seuls les paiements par chèque ou par virement sont possibles à DB Consulting La Rouderie 24200-VITRAC 

Pour obtenir une consultation avec Daniel Briez : en vision-conférence ou sur rdv à Paris ou Sarlat après le déconfinement : briezdaniel1313@gmail.com 

blog : danielbriezblog.com . Si vous voulez être informé des nouvelles publications de Daniel Briez, cliquez sur « suivre » en haut à gauche de la page d’accueil du blog. 

Formation professionnelle: www.institutdeletremajuscule.com

Formation « Chromotem, couleurs, énergétique » du 15 au 21 aout 2020
Renseignements : briezdaniel1313@gmail.com Tel : 06 80 18 76 96

, , , , , , ,

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :